Blogs et jeux vidéos à la radio

PodcastLa monétisation des blogs a fait l'objet d'une émission de service public sur France Inter, avec un titre des plus accrocheurs, au moins pour inquiéter les parents,Les jeunes, les marques et Internet : liaisons dangereuses ?
3 invités pour débattre avec les auditeurs :
- Yann Dasquay, président de l'agence Interactive Evolve et auteur de " On se retrouve après la pub, l'avènement des nouveaux consommateurs."

- Marie-Anne Dujarier, chercheur en sociologie du travail. Maître de conférence à Paris III et à l'Ecole Polytechnique. auteur de " Le travail du consommateur : De Mc Do à eBay: comment nous coproduisons ce que nous achetons."

- Michael Stora, consultant psychologue pour Skyrock.com
Cette émission est ré-écoutable en fichier RAM (format realplayer)
Parmis les sujets traités, la monétisation du Web en général et des blogs en particulier.

Autre émission de cette nouvelle année au sujet des jeux vidéos dans le magazine interception de France Inter, jeu vidéo, je joue, tu jours, ils gagnent...
" français ! Cette année encore, les ventes de jeux pour consoles de salon ou consoles portables ont explosé. Sans oublier les jeux sur téléphone mobile qui se développent... Le secteur prévoit plus de 30 milliards d'euros de chiffre d’affaire pour 2008 au niveau mondial, soit une hausse de plus de 20% par rapport à 2007 ! " avec notamment les aspects de la concurrence France-Québec et les crédits d'impôts pour le secteur.

Cette émission est ré-écoutable en fichier RAM (format realplayer) et téléchargeable en fichier MP3 pendant une semaine.
De nombreux liens et références complètent la page de présentation, avec notamment deux ouvrages sur le sujet du jeu vidéo :
* Jeux vidéo et médias du XXIe siècle : Quels modèles pour les nouveaux loisirs numériques ? de Stéphane Natkin et André-Marc Delocque-Fourcaud

* Annuaire collectif du jeux vidéos, première édition francophone

En lien
Espace jeux vidéos, consoles et téléchargement

En 2008, Gallica devient 2.0 ?

GallicaLors du dernier salon du livre, la nouvelle version de Gallica, Gallica 2, a annoncé l'ouverture de son site à des contenus numérique soumis au droit d'auteur pour une période expérimentale de 1 an.

Gallica 1, c'était (et c'est encore) le premier site Internet de la BNF (bibliothèque nationale de France) offrant à la lecture et au téléchargement des milliers d'ouvrages numérisés et libre de droits, avec chaque semaine des nouveautés : livres, journaux, caltalogues mais aussi du multimédia comme les photos par exemple.
> Accès direct à Gallica 1

Parmi les nombreux espace de Gallica et de la Bibliothèque Nationale (BN) en ligne, à noter également :
- Le catalogue avec moteur de recherche Bibliothèque Nationale Opale, pour une recherche globale, thématique, par thème, par type de média et autres.

- Les dossier de Gallica, ditinéraires de découvertes dans la Bibliothèque numérique de France.

- La banque d'images fixes numérisées

Gallica2Gallica 2 est donc la nouvelle version de Gallica, avec un déploiement prévu tout au long de l'année 2008.
Outre le contenu numérisé de la précédente version, Gallica 2 continuera la numérisation du fond de la Bibliothèque nationale en y ajoutant : la presse et les revues, des livres actuels en partenariat avec des éditeurs, des ouvrages d'autres bibliothèques partenaires en Ile-de-France et dans les régions de France, des supports multimédias comme la photo, la vidéo ou le son.
> Accès direct à Gallica 2

Outre une recherche plus efficace et élargi, un téléchargement des documents au format PDF, Gallica 2 permet l'accès en mode texte à certains documents, comme les documents patrimoniaux par exemple, en plus du mode image précédemment utilisé par Gallica 1. Gallica 2 vous permet également la création d'un compte personnalisé pour créer votre bibliothèque.

Gallica 2 se tourne résolument vers le partenariat privé, notamment pour un accès multi-supports à des documents plus récents :

Les documents contemporains sont accessibles via les sites des e-distributeurs partenaires de l'opération (...). Selon le titre et le site partenaire, vous pourrez feuilleter le document gratuitement, le louer pour une durée déterminée, le télécharger sur votre ordinateur, votre PDA ou votre téléphone portable ou le commander en ligne (...). Ce nouveau service est le fruit d'une collaboration entre la Bibliothèque nationale de France, le Syndicat national de l'édition, la Direction du Livre et de la Lecture, le Centre National du Livre, les e-distributeurs et les éditeurs partenaires.

GallicaEn mars 2008, Gallica 2 offrait un accès à environ 60 000 livres et 80 000 images libres de droits et à plusieurs milliers de livres récents consultables via les e-distributeurs (accès libre ou sous conditions).
Prochaines étapes de Gallica :
Mi-2008 : nouveaux types de documents comme les revues et la presse. Le programme de numérisation de la BnF, qui prévoit la numérisation de 100 000 documents par an, commence à être versé dans le nouveau site.
Parallèlement, le partenariat avec les éditeurs prévoit un accroissement des titres accessibles via les sites des e-distributeurs.
Fin 2008 : Les archives sonores de Gallica sont versées dans Gallica 2. Accès aux bibliothèques numériques des partenaires : les documents numérisés en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), la Bibliothèque interuniversitaire de médecine (BIUM), le Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR), et l'Université Louis Pasteur de Strasbourg (ULP)...

L'expérimentation s'étend de mars 2008 à mars 2009, date à laquelle Gallica 2 remplacera définitivement Gallica 1 : vous pouvez Participer à l'enquête rapide, pour mieux connaître le public de Gallica, et donner votre avis sur son évolution.

Sources :
- Bibliothèque nationale de France
- Gallica/Gallica 2, la Bibliothèque numérique de la BnF
- Gallica 1 et Gallica 2 version beta

En lien
- Bibliothèque numérique européenne

Technologie et relations humaines

La tête au carré, une émission de France Inter, a rediffusé l'émission avec Serge Tisseron intitulé les nouvelles technologies révolutionnent les relations.

Présentation de l'émission de Mathieu Vidard avec Serge Tisseron :

"Avec les nouvelles technologies - Internet mais aussi les téléphones portables - nous sommes en lien sans être là, nous pouvons être absents en étant présents.
Nous pouvons toujours être synchrones, être contactés et répondre sur le champ, sans décalage dans le temps.

Peu à peu, et sans même que nous nous en rendions compte, les nouvelles technologies nous incitent à penser différemment la présence et l’absence, le rapport à soi et à ses proches, à l’autre, et finalement l’ensemble des façons « d’être ensemble ».

Mais le bouleversement des liens n’est que la partie la plus visible de cette gigantesque révolution. Car d’autres façons d’aimer, de penser et de souffrir se dessinent peu à peu, où le corps, le désir et le réel ne sont plus les mêmes. Beaucoup de nos contemporains se séduisent, se séparent ou se mentent déjà autrement dans des mondes qui ont pour nom Meetic, eBay, World of Warcraft ou Second life. A tel point que certains, franchissant un pas de plus, décident de faire de leur ordinateur leur principal interlocuteur…

Serge Tisseron, explique en quoi le fonctionnement psychique de nos contemporains diffère de celui des générations précédentes. Loin de jeter l’anathème sur cette évolution, il en prend acte pour en relever tous les aspects constructifs. Il permet aussi de comprendre comment cela influe sur nos façons de sentir, de penser, d’aimer, de souffrir et d’être heureux."

L'interview se déroule tout au long de l'émission, entre des petits reportages sur d'autres thèmes : nous vous conseillons une écoute complète pour profiter de l'ensemble de l'échange avec Serge Tisseron sur le thèmes des TIC et de l'évolution des relations humaines.

> Ecouter en direct (format RAM, lisible avec le logiciel gratuit RealPlayer)

Ecouter

> Virtuel mon amour, le livre de Serge Tisseron sur le thème de TIC et des relations inter-humaines et de l'impact des technologies au quotidien.

De Gutenberg à Internet

GutenbergLa fin du livre est régulièrement annoncé depuis la naissance de l'informatique, et encore plus avec l'arrivée d'Internet et des livres électroniques (e-books).

« On parle de la disparition du livre : je crois que cela est impossible »
Jorge-Luis BORGES

« Il faut bien reconnaître que le livre n'est pas un objet particulièrement bien inventé : il attire la poussière, il se déglingue facilement, il est fragile et pas pratique, et ça en tient de la place dans une bibliothèque (...). Plus de livres ? Pourquoi pas ? Il y a bien eu des œuvres avant l'imprimerie, pourquoi n'y en aurait-il pas après ? »
Raymond QUENEAU

En cette fin de salon du livre, voici une sélection d'écrit pour continuer le débat et suivre l'évolution du livre...

> La galaxie Gutenberg face au « big bang » du numérique
Rapport d'information n° 468de M. Jacques VALADE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 26 septembre 2007 au Sénat.

> Gutenberg 2.0, 2e édition, un livre de Lorenzo Soccavo
" Le livre est un objet qui n’a cessé de connaître des évolutions au fil des millénaires. Il va durant cette première décennie du XXIe siècle connaître une révolution comparable à celle de l’imprimerie (XVe siècle)..."

> Littér@ture : Le livre à l’ère du numérique, un numéro spécial livre et livre numérique du Courrier International

Blog Rezo7

  • Recherche
    Web

    rezo7.info

  • S'abonner gratuitement par mail

  • Flux RSS
    Flux RSS

Rezo7 pub

  • @ la une !

REZO7

  • Accès Direct
    Accueil   Site Web   Vidéo Contact  
    Accueil Blog  

    Rezo7.net

      Rezo7.tv Contact Rezo7  

Rezo7 Utile

rezo7.info

  • Hasard thématique
  • Statistiques
Sitemap